L’étanchéité du toit terrasse

Comment assurer l’étanchéité de sa toiture terrasse ?

etancheite-toit-terrasse

Comme tout toit, le toit terrasse doit être parfaitement étanche pour assurer son rôle et parfaitement vous protéger des intempéries. Et ce fait est également particulièrement vrai en ce qui concerne un toit plat. Si celui-ci n’empêche pas l’eau de s’infiltrer dans votre habitation, les résultats peuvent être catastrophiques. Cela peut aller jusqu’à l’effondrement du toit dans les cas les plus catastrophiques. Alors, pour ne pas en arriver là, nous vous expliquons aujourd’hui comment réaliser l’étanchéité de votre toiture terrasse.

Tout d’abord, il faut bien comprendre l’importance de l’étanchéité dans le cas d’une toiture terrasse. En effet, un toit traditionnel présente des pentes importantes qui facilitent l’évacuation des eaux de pluie, ce qui n’est pas le cas avec un toit plat. Ce type de toiture est donc plus sensible aux intempéries que les autres types de toiture. Partant de ce fait, vous comprenez aisément pourquoi avoir une toiture qui ne laisse aucunement passer l’eau est d’une importance capitale.

Étanchéité toit terrasse : comment ça se passe ?

C’est la pose d’un revêtement d’étanchéité qui garantit l’étanchéité d’un toit terrasse. Il forme une couche protectrice qui empêche toute infiltration d’eau. Ce revêtement peut être posé directement sur votre isolant thermique ou sur l’élément porteur et, dans le cadre d’une rénovation, sur l’ancien revêtement à la condition qu’il ne soit pas trop abîmée.
Pour assurer l’étanchéité d’un toit plat, il y a deux techniques de pose : par une soudure au chalumeau qui assure une parfaite étanchéité entre chaque rouleau de ce revêtement étanche ou par une étanchéité de toiture plate dite “à froid”, auquel cas c’est un adhésif qui lie les rouleaux. Dans ce cas, le revêtement est donc plus facile à mettre en place.

Comment faire la pose d’un revêtement d’étanchéité d’un toit terrasse ?

La première chose à faire est de nettoyer votre toit. Vous devrez donc brosser votre toiture pour la débarrasser de toute saleté. Un toit propre et sec sont les conditions indispensables pour pouvoir poser le revêtement d’étanchéité. Ensuite, vous devrez appliquer une couche de peinture primaire d’accrochage. C’est elle qui assure l’adhérence du revêtement alors faites bien attention de l’appliquer de façon uniforme. Une fois cette couche sèche, vous pouvez déplier le rouleau de revêtement sur votre toit et le couper aux bonnes dimensions. Vous pouvez maintenant mettre du mastic-colle sur toute la surface de votre toiture, là où vous poserez ensuite le revêtement d’étanchéité. Il ne vous restera alors plus qu’à poser les rouleaux un à un.Pensez à faire se superposer les rouleaux pour assurer une étanchéité parfaite.

Si vous avez des doutes sur vos compétences pour réaliser la pose de ce revêtement, n’hésitez pas à faire appel à un couvreur compétent qui saura parfaitement réaliser cette tâche. Vous aurez ainsi la certitude que votre toit sera parfaitement étanche.

Le Desamiantage

L’amiante dans votre maison

Dans toute la France aujourd’hui, l’amiante est strictement interdite depuis 1997. Cette interdiction est le résultat des études qui ont démontré la dangerosité que cela représente pour la santé. Même si elle a été largement utilisée dans les anciennes constructions, l’amiante n’est plus d’actualité de nos jours. Il faut absolument rompre avec cette dernière. Si vous avez par exemple une maison amiantée il faut absolument faire à une entreprise certifiée de désamiantage pour s’en charger afin de vous débarrasser de tout risque que cela pourrait vous causer.

A première vue, la présence de l’amiante n’est pas toujours flagrante dans un logement. Il peut même arriver que vous viviez en dessous sans le savoir. Si un spécialiste ne vient pas vous le dire vous pourrez ne jamais le savoir. Pour cela, nous avons regroupé ces conseils pratiques pour vous permettre de réagir face une probable situation.

Quelle importance avait l’amiante dans nos constructions anciennes ?

Même de nos jours l’amiante est fortement déconseillée et interdite, elle fut massivement utilisée dans nos constructions dans les années 1960 à 1975. Elle était par ailleurs très appréciée du fait de ses propriétés d’isolation thermique, acoustique et surtout de sa forte résistance à la chaleur. L’amiante est un minéral naturel qui est composé de plusieurs variétés de silicates hydratés très pratiques la construction. Ainsi avons-nous comme atouts de l’amiante :

  • Un coût très bas par rapport à ses alternatives,

  • Un pouvoir d’absorption impressionnante,

  • Une résistance parfaite face aux micro-organismes, aux acides et surtout à la chaleur qui frappe,

  • Une bonne durabilité.

Tous ces atouts ont fait en sorte que se débarrasser de l’amiante est devenu très compliqué pour les propriétaires des maisons même si ces derniers n’ont pas le choix par rapport à la règlementation en vigueur.

Dans nos bâtiments, le mélange du ciment avec de l’amiante et d’autres matériaux étaient un excellent moyen pour lutter contre les incendies par exemple. L’amiante a été aussi utilisée pour dans nos industries pour la fabrication des fours électriques.

L’amiante dans une maison : où la trouver ?

De nos jours, c’est peu probable de trouver les fibres d’amiante dans nos produits manufacturés. La règlementation en vigueur est désormais très stricte quant à l’usage de ces matériaux et prévoit aussi un étiquetage très minutieux. Cependant, étant donné que l’amiante est un produit qui date de très longtemps, si vous disposez chez vous d’un quelconque produit fabriqué dans les années 1970, il y a un risque que cela puissent contenir des fibres.

Voici une liste non exhaustive des produits qui pourront peut-être de l’amiante

  • Votre toiture ;

  • Les isolants de poêles à bois et chaudières ;

  • Les freins de voiture et d’automobiles en général ;

  • Le tuiles de plancher ;

  • Les garnitures de planches à repasser ;

  • Les fours industriels…etc.

Comme nous disions tant tôt, cette liste n’est pas exhaustive et c’est bien de le signaler. Si vous avez un quelconque doute par rapport à un produit qui se trouve chez vous, n’hésitez pas faire appel aux spécialistes de désamiantage pour qu’ils fassent un devis. Le plus tôt sera la mieux. Il est impossible pour vous de détecter la présence de l’amiante à l’œil nu et c’est pourquoi seul un spécialiste peut le faire.

Faites appel à une société de désamiantage pour vous aider

L’amiante représente un risque de santé et vous le savez déjà. Ceci dit, si vous avez un petit doute sur sa présence dans l’un des produits comme cités plus haut, faites appel à un de nos confrère, nous pouvons vous recommander Couvreur Riva  (http://couvreur-riva.fr/) qui sera vous assister avant qu’il ne soit trop tard. Mais attention tout de même. Avant de faire appel à une entreprise, rassurez-vous qu’elle dispose de la certification de qualification probatoire qui lui permet d’effectuer les travaux de retrait d’amiante.

Nettoyez votre toiture !

Prenez soin de votre toiturePrenez soin de votre toiture !

La toiture de votre maison est ce qui vous met à l’abri des intempéries en empêchant l’eau et le froid d’entrer. Elle doit aussi éviter que vous ne subissiez une trop forte déperdition de chaleur. Pour assurer son rôle, votre toiture doit être de qualité et pour cela il faut en prendre soin. En effet, avec le temps, de la végétation s’installe et les saletés s’incrustent. Alors quels sont les traitements pour que votre toiture reste une protection optimale ?

Le nettoyage de toiture

Votre toiture est soumise à de multiples agressions ce qui entraîne sa salissure mais en levant les yeux, vous constaterez certainement que de la mousse s’y est installée mais également des traces noires de suie notamment si vous utilisez votre cheminée. Ces désagréments peuvent en plus donner une image négligée à votre maison. Alors pour y remédier, il n’y a qu’une solution : le nettoyage de toiture et c’est le travail des couvreurs. Ils sont habiles pour évoluer sur les toits et peuvent le faire en toute sécurité grâce à un matériel adapté.
Selon le matériau de votre toiture, il adaptera sa technique. En effet, le nettoyage au Kärcher est très répandu et efficace mais celui-ci peut endommager votre toiture notamment si elle est constituée de tuiles en terre cuite ou en ardoise. Il est donc préférable de privilégier le nettoyage avec une brosse et un produit neutre qui soit adapté à l’entretien des toitures. L’utilisation de la javel est déconseillée car elle peut abîmer les tuiles et surtout les rendre poreuses. Il faudra donc de la patience et de l’huile de coudre pour nettoyer chaque centimètre du toit et le préparer ainsi à recevoir un traitement anti-mousse et un autre hydrofuge.

Les produits anti-mousse ont pour vocation d’empêcher la végétation de venir de nouveau s’installer sur votre toit. En effet, la mousse retient l’humidité ce qui peut rendre vos tuiles poreuses et donc moins performantes. Il est recommandé de privilégier un anti-mousse à action lente car il ne nécessite pas d’utiliser de l’eau. C’est lorsqu’il pleuvra que vous verrez la mousse disparaître peu à peu. Pour lui laisser le temps d’agir, nous vous recommandons d’effectuer ce traitement lorsqu’il n’y a pas de pluie annoncée pendant deux à trois jours. À l’inverse, il ne doit pas non plus faire trop chaud sinon le produit risque de s’évaporer trop rapidement et ne fera pas effet.

Enfin, le nettoyage de la toiture se termine par un traitement hydrofuge. Celui-ci est important pour empêcher les infiltrations d’eau qui entraînerait l’apparition de l’humidité dans votre toit puis peu à peu dans votre logement. Selon le produit choisi, la solution anti-humidité s’applique à la brosse ou par pulvérisation.

Nous attirons votre attention sur le fait que certains produits sont anti-mousse et hydrofuges alors si vous faites le nettoyage de votre toiture vous-même, lisez bien les indications sur le produit. De plus, ces produits ne sont pas recommandés dans tous les cas alors n’hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels.

Après le toit, n’oubliez pas les gouttières. Il faut retirer les corps étrangers comme les feuilles qui se sont immiscés à l’intérieur simplement à l’aide d’une pelle et d’un seau. Ensuite, il faut laver les gouttières au tuyau d’arrosage ou au nettoyeur basse pression.

Petite astuce

Pour lutter efficacement contre la mousse et le lichen, vous poussez utiliser des fils de cuivre. En effet, il faut en tendre au ras des tuiles et en haut de la toiture. De cette façon, l’eau de pluie va oxyder le cuivre et cette oxydation empêche l’apparition de mousse et de lichen. Ces fils seront à changer tous les cinq ans. Toutefois, leur installation requiert un véritable savoir-faire, il peut donc être indispensable de faire appel à un professionnel.

 

Le nettoyage de toiture est une opération qui revient régulièrement mais vous permettra de conserver un bon confort de vie avec un toit qui assure pleinement son rôle de barrage pour vous empêcher de subir les intempéries. Et puis, faire un nettoyage de toiture coûte moins cher que d’en faire la rénovation ou la refaire alors mieux vaut en prendre soin !