Tout ce qu’il faut savoir pour installer une douche à l’italienne

Votre rêve de douche à l’italienne va devenir réalité !

Vous vous trouvez trop étriqué dans votre douche ? Vous rêvez d’espace pour bouger sans vous cogner contre la paroi ? La douche à l’italienne est faite pour vous! Mais avant tout, il y a certaines choses que vous devez savoir pour l’installer. On vous dit tout !

Où se trouve votre salle de bains ?

Il est bon à savoir que si votre salle de bains se trouve au-dessus d’une buanderie ou d’un garage, vous aurez alors la possibilité de faire passer les évacuations sous le plancher. Ce n’est pas le cas dans les autres configurations. La solution sera alors de rehausser le niveau du sol de la douche et créer ainsi une petite marche même si normalement le principe de la douche italienne est d’être au niveau du sol.. Choisissez alors un receveur extra plat pour minimiser la hauteur de la marche créée. Si vous êtes dans le cas d’une construction, le plus simple est de prévoir son installation dès le début, mais si ce n’est pas le cas, il faut s’adapter selon la configuration.

Qu’en est-il de l’évacuation ?

Le bon fonctionnement de votre douche à l’italienne est fortement lié à la qualité de l’évacuation, elle doit être adaptée au volume d’eau qui doit s’écouler. Il existe deux système d’évacuation : le premier et le plus répandu est le siphon. Il faut un peu d’espace sous le receveur pour pouvoir l’installer. L’autre système est la canivelle. Elle a l’avantage d’être plus esthétique.

Enfin, pour avoir une bonne évacuation de l’eau, il y a deux chiffres que vous devez retenir concernant la bonde : son diamètre doit être de 90 mm et celui de sa canalisation doit être de 50 mm. D’ailleurs, c’est le bon encastrement du siphon et de la canalisation de l’évacuation qui conditionne l’étanchéité parfaite de la douche.

Et le receveur ?

Pour ce qui est du receveur de douche, vous pouvez réaliser une chape hydrofuge en prenant soin de faire une pente comprise entre 1 et 3 afin de permettre l’évacuation de l’eau. Si cela vous semble bien difficile, sachez qu’il existe des kits à carreler dont le receveur a été façonné avec cette pente. Cette solution est donc plus simple à mettre en œuvre. Par ailleurs, pour recouvrir ce receveur, nous vous recommandons de choisir un carrelage de petite dimension car les grands carrelages risquent d’éliminer la pente.

Le remplacement d’un lavabo

Comment effectuer le remplacement d’un lavabo ?

Vous avez déjà effectué une rénovation de votre lavabo mais maintenant, il faut vous rendre à l’évidence : il doit être remplacé. Vous avez déjà acheté celui que vous souhaitez mettre en place ? Votre problème c’est pour poser le nouveau ? Vous ne savez pas comment procéder ? Nous avons déjà effectué des remplacements de lavabo. Nous allons donc vous expliquer ici comment nous avons fait, étape par étape pour que vous puissiez le refaire.

Pour ne pas perdre de temps dans le déroulement des opérations, commencez par rassembler tous les outils dont vous allez avoir besoin. Il vous faut :

  • un niveau à bulle pour les niveaux
  • une pince multiprises
  • une clé à fourche
  • un mètre
  • un cutter
  • un système de robinetterie
  • du joint silicone en cartouche
  • un système d’évacuation
  • votre lavabo neuf
  • puis selon votre choix, une colonne, un meuble sous vasque ou encore un support de fixation

Cette étape vous permet de vérifier que vous avez bien tout le matériel nécessaire pour travailler.

La première chose à faire ensuite est de démonter la robinetterie. Vous devez donc couper votre robinet d’arrivée d’eau puis ouvrir votre robinet pour vider la canalisation. Dévissez ensuite la bonde, l’évacuation et le siphon. Prenez soin de mettre une bassine en dessous pour recueillir l’eau qui va s’écouler. Vous pouvez maintenant dévisser les raccordements du robinet.

Vient ensuite le démontage de la vasque. Il faut donc décoller le joint d’étanchéité de la vasque, un cutter suffit pour cela. Si votre lavabo est fixé sur une colonne ou sur des équerres, il faudra dévisser les vis qui le maintiennent en place.

La place étant libre, vous allez maintenant pouvoir mettre en place la nouvelle vasque. Fixez-la sur son support en la vissant ou en la posant. Faites le cordon d’étanchéité entre la vasque et le mur avec le joint en silicone.

Il faut alors installer la robinetterie et la raccorder à l’arrivée d’eau. Pour poser la robinetterie, il faut passer le joint autour de vos tubes ou flexibles. Fixez vos deux raccords à la base du robinet et remontez le joint jusqu’au pied du robinet. Si vous souhaitez mettre en place un mitigeur, vissez la tige filetée qui le fixera. Maintenant, positionnez le robinet à son emplacement. Introduisez les éléments d’alimentation connectés.

Reprenez votre premier joint d’étanchéité et faites-le coulisser jusqu’en haut. À la suite, installez la bague de fixation.

Vous pouvez maintenant raccorder votre robinetterie à l’alimentation d’eau.

La dernière étape est de raccorder l’évacuation de votre lavabo (bonde, siphon, système de vidage). Vous devez donc monter les différentes pièces du système d’écoulement et faire les joints d’étanchéité.

Pour vérifier que vous avez tout bien mis en place et que l’installation est étanche, faites couler un peu d’eau avant de vous servir réellement du lavabo. Si ces opérations vous semblent complexes à réaliser, n’hésitez pas à demande conseil auprès d’un plombier. Faire un remplacement de lavabo ou tout autre appareil sanitaire fait partie de ses prestations. Vous aurez ainsi la garantie d’avoir une installation parfaite.

 

 

Rechercher une fuite d’eau

fuite d eauRechercher une fuite d’eau

Imaginez juste un instant : vous êtes tranquillement installé chez vous, posé dans votre canapé, et vous décidez d’aller dans votre buanderie, dans votre cave ou dans n’importe quel endroit où serait placé votre compteur d’eau pour aller chercher quelque chose. Une fois arrivé dans votre pièce, vous remarquez quelque chose d’anormal : votre compteur d’eau est entrain de tourner, alors que personne n’utilise d’eau chez vous. Et là, c’est la panique totale : vous vous demandez depuis combien de temps cela arrive, et vous avez peur de recevoir votre prochaine facture. Pas de panique ! Nous allons vous aider a trouvé cette fameuse fuite d’eau qui peut faire tant de mal à votre portefeuille.

La toute première chose à faire est de couper l’eau de tous vos appareils qui pourraient consommer de l’eau dans votre maison. Ensuite, vérifiez votre compteur : s’il ne tourne plus, c’est que la fuite d’eau se situe dans votre maison. Ce que vous devez faire maintenant être simple : fermez l’arrivée d’eau de chaque appareil de votre maison, réouvrez chaque vanne une par une et retournez à chaque fois voir votre compteur. Si par exemple, après avoir réouvert la vanne d’arrivée d’eau de vos toilettes, votre compteur d’eau se remet à tourner, ne cherchez plus : la fuite d’eau vient de vos toilettes. Vous devriez trouver facilement nous provient la fuite d’eau de cette manière.

Si par contre, une fois après avoir fermé la valve d’arrivé d’eau, votre compteur continue de tourner, alors la fuite doit venir d’une canalisation située entre votre compteur et votre maison. La meilleure solution ici est d’appeler directement un plombier spécialisé en recherche de fuites d’eau sans casse, pour qu’il répare cette fuite d’eau au plus vite. En effet, ces fuites d’eau sont plus difficiles à réparer que les fuites d’eau communes.

Petite remarque, si vous avez la chance de posséder une piscine, n’oubliez pas de vérifier que celle-ci ne fuite pas. Pour cela, c’est simple : coupez l’arrivée d’eau de votre piscine, et regarder le niveau de celle-ci. Si le niveau diminue, alors il y a une fuite dans votre piscine. Il serait donc judicieux de la réparer avant de rouvrir l’arrivée d’eau.