Peinture de toit : pour quoi faire ?

Redonnez un coup d’éclat à votre toit avec la peinture de toit !

Malgré un entretien régulier, les couleurs du matériau de votre toit s’atténuent au fil du temps ? Votre toiture est propre et pourtant visuellement, elle n’en a pas l’air. Pour redonner un coup d’éclat à votre toiture, nous vous recommandons la peinture de toit. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet !

L’intérêt de la peinture de toit

Au fur et à mesure que les années passent, les matériaux qui constituent votre toiture s’abîment et deviennent parfois perméables et poreux, laissant alors place aux infiltrations d’eau. La peinture de toit va permettre de remédier à cela grâce à ses caractéristiques imperméables.

De plus, elle est parfaite pour redonner un coup de propre et d’éclat aux matériaux de votre toiture qui retrouvent toute leur beauté des premiers jours.

Une peinture spécifique adaptée à chaque matériau

Il existe un type de peinture de toiture en fonction du matériau qui constitue votre toit. Ainsi, pour une toiture en béton-ciment ou en métal, il faut une peinture à base de résine. Elle est anti-moisissure, imperméable, résiste parfaitement aux intempéries comme aux rayons du soleil pour apporter à votre toit la meilleure protection et durer dans le temps. Nous recommandons d’appliquer, avant la peinture de toit, une sous-couche anti-corrosion ce qui évitera le problème de l’apparition de rouille.

Cette peinture peut être appliquée sur des supports en bardages prélaqués, en acier galvanisé non peint ou en aluminium et alliages légers.

Il existe également une peinture spécifique adaptée aux toits en tuiles. Celle-ci procède des propriétés particulières. En effet, elle est opaque, résiste aux intempéries, à la pollution et aux rayons UV. Et, elle est perméable à la vapeur d’eau.

Ces peintures sont vendues prêtes à l’emploi, il faut compter 5 m² de toiture par litre.

La pose de la peinture de toit

Quel que soit le type de peinture, elle doit être posée sur un toit qui a été nettoyé au préalable et qui ne compte plus aucune végétation. Si c’est nécessaire, il faut également le dégraisser. Ensuite, la peinture doit être appliqué au rouleau ou à l’aide d’un pulvérisateur pour les grandes surfaces. Pour les coins et débords, il faudra utiliser un pinceau. Deux couches successives sont indispensables pour obtenir un bon rendu.

Et la peinture réfléchissante ?

C’est une peinture acrylique composée d’eau et de quatre éléments céramiques liés par de la résine. Cela lui confère plusieurs propriétés comme renvoyer la chaleur du soleil qui ne pénètre alors pas dans votre maison. Vous pouvez ainsi rester au frais durant l’été. Mais si votre toit est doté de panneaux photovoltaïques, elle augmente les effets du soleil sur ceux-ci. De plus, elle est étanche et résistante à toutes les intempéries.

Ce type de peinture s’adapte sur tous les types de matériaux de couverture.

Tout ce qu’il faut savoir pour installer une douche à l’italienne

Votre rêve de douche à l’italienne va devenir réalité !

Vous vous trouvez trop étriqué dans votre douche ? Vous rêvez d’espace pour bouger sans vous cogner contre la paroi ? La douche à l’italienne est faite pour vous! Mais avant tout, il y a certaines choses que vous devez savoir pour l’installer. On vous dit tout !

Où se trouve votre salle de bains ?

Il est bon à savoir que si votre salle de bains se trouve au-dessus d’une buanderie ou d’un garage, vous aurez alors la possibilité de faire passer les évacuations sous le plancher. Ce n’est pas le cas dans les autres configurations. La solution sera alors de rehausser le niveau du sol de la douche et créer ainsi une petite marche même si normalement le principe de la douche italienne est d’être au niveau du sol.. Choisissez alors un receveur extra plat pour minimiser la hauteur de la marche créée. Si vous êtes dans le cas d’une construction, le plus simple est de prévoir son installation dès le début, mais si ce n’est pas le cas, il faut s’adapter selon la configuration.

Qu’en est-il de l’évacuation ?

Le bon fonctionnement de votre douche à l’italienne est fortement lié à la qualité de l’évacuation, elle doit être adaptée au volume d’eau qui doit s’écouler. Il existe deux système d’évacuation : le premier et le plus répandu est le siphon. Il faut un peu d’espace sous le receveur pour pouvoir l’installer. L’autre système est la canivelle. Elle a l’avantage d’être plus esthétique.

Enfin, pour avoir une bonne évacuation de l’eau, il y a deux chiffres que vous devez retenir concernant la bonde : son diamètre doit être de 90 mm et celui de sa canalisation doit être de 50 mm. D’ailleurs, c’est le bon encastrement du siphon et de la canalisation de l’évacuation qui conditionne l’étanchéité parfaite de la douche.

Et le receveur ?

Pour ce qui est du receveur de douche, vous pouvez réaliser une chape hydrofuge en prenant soin de faire une pente comprise entre 1 et 3 afin de permettre l’évacuation de l’eau. Si cela vous semble bien difficile, sachez qu’il existe des kits à carreler dont le receveur a été façonné avec cette pente. Cette solution est donc plus simple à mettre en œuvre. Par ailleurs, pour recouvrir ce receveur, nous vous recommandons de choisir un carrelage de petite dimension car les grands carrelages risquent d’éliminer la pente.

Ouvrir un mur porteur

Comment créer une ouverture dans un mur porteur ?

Vous souhaitez ajouter une fenêtre dans une pièce ? Vous aimeriez ouvrir votre cuisine sur votre pièce à vivre ? Vous voulez installer une porte dans votre salon ? Toutes ces situations peuvent vous amener à vouloir créer une ouverture dans un mur porteur. Mais avant de vous lancer dans cette tache, voici tout ce qu’il faut savoir pour réaliser une ouverture dans un mur porteur.

Est-ce un mur porteur ?

La première étape de travail consiste à vérifier que vous êtes bien face à un mur porteur. Pour le savoir, il faut regarder son épaisseur. Celle-ci doit être au moins de 15 cm, si ce n’est pas le cas c’est une cloison ou un mur non porteur. Puis toquez sur le mur avec votre main, si un son sourd et profond en sort, c’est que c’est un mur porteur. Enfin, si vous avez les plans de votre maison, vous pouvez les consulter. Le mur porteur est représenté par un trait plus épais que les autres murs.

Les démarches administratives

Avant de commencer à démolir votre mur, vous devez vous rendre dans la mairie de votre commune afin que votre projet y soit validé. Cela est valable aussi bien pour un mur porteur au niveau de la façade que pour un mur situé dans votre logement.

Si vous habitez dans un immeuble, il faudra demander l’accord au syndic de copropriété avant de faire quoi que ce soit.

Les étapes pour ouvrir un mur porteur

Pour ouvrir un mur porteur en toute sécurité, vous devez absolument suivre les étapes suivantes :

  • poser un linteau IPN : il s’agit d’une poutre métallique dont la mise en place a pour but de supporter le poids des étages supérieurs au niveau de l’ouverture. Pour une meilleure stabilité, il est recommandé que le linteau dépasse de 20 cm à chaque extrémité. Une fois que le linteau est posé, il ne reste plus qu’à le coffrer.
  • percer le mur porteur : commencez par percer puis casser en haut du mur juste en dessous du linteau et descendez peut à peu. Une masse ou une disqueuse vous sera indispensable pour réaliser l’opération. Durant celle-ci, assurez-vous que le linteau tient bien en place.
  • poser des étais : il s’agit d’une pièce de charpente verticale dont le rôle est de soutenir le linteau. Ils empêchent notamment une chute du plancher de l’étage supérieur durant les travaux.

Vous retrouverez toutes ces étapes dans cette vidéo :

Ouvrir un mur porteur est donc une opération délicate qui ne peut être réalisée que par des bricoleurs aguerris ou des professionnels. La stabilité de votre logement est en jeu, il est donc déconseillé de le faire vous-même si vous n’êtes pas certain de pouvoir réaliser cette ouverture en toute sécurité.

De plus, il est recommandé de faire appel à un architecte au préalable pour qu’il valide la faisabilité de votre projet. Le mur porteur supporte la charge de votre maison, ne le démolissez pas sans avoir prix conseil auprès de professionnels avant.