Comment poser un velux ?

poser-un-velux Comment poser une fenêtre de toit ?

 

Vous créez une nouvelle chambre dans vos combles et vous avez besoin d’y apporter de la lumière ? Pour cela, vous souhaitez poser une fenêtre de toit. Nous allons vous expliquer ici comment vous devez procéder. Toutefois, il faut savoir que pour poser un velux, il faut avoir des connaissances en charpente, en menuiserie et en étanchéité mais aussi posséder les outils adéquats. Si tel n’est pas le cas, il est préférable de faire appel à un poseur de fenêtres professionnel.

Avant de commencer les travaux, des démarches administratives sont à accomplir. En effet, vous devez vous rapprocher de votre mairie afin de lui faire part de votre intention de poser un velux et obtenir son accord. Certaines mairies vous demanderont une simple déclaration de travaux et d’autres voudront que vous fassiez un permis de construire. Faites les démarches avant de commencer quoi que ce soit.

Ce dont vous avez besoin pour poser une fenêtre de toit :
– Des outils de mesurage et de traçage comme un mètre et un niveau à bulle
– Les outils de base comme une visseuse, une perceuse, une scie, un coupe-laine, un cutter, un tournevis et un marteau
– Des éléments de pose comme des liteaux, des chevrons et un sabot
– Des éléments de finition tels que la membrane d’étanchéité à l’air, le pare-pluie et la gouttière.
– un velux avec ses habillages comme les rideaux ou le store (motorisé ou non)

La première étape consiste à réaliser une ouverture. Il faut savoir que le bas de votre fenêtre doit se situer à 1,10 m du sol. Cela permet de prévenir les défenestrations. Le haut de la fenêtre lui doit se trouver entre 1,85 m et 2,20 m du sol pour faciliter son ouverture.
Ensuite, il faut vous intéresser à l’écart entre les chevrons. Si celui-ci est suffisamment grand pour accueillir la fenêtre c’est parfait, sinon il faut créer un chevêtre. Vous pouvez ensuite réaliser l’ouverture pour poser votre fenêtre de toit. Pour dégager totalement l’ouverture, vous devrez retirer les tuiles, découper l’écran de sous-toiture et découper les chevrons.

La seconde étape est la pose de la fenêtre de toit en elle-même. Avant de poser votre fenêtre, il faut consolider l’ouverture avec deux liteaux que vous poserez en haut et en bas de l’ouverture. Le cadre ainsi créé s’appelle un chevêtre et c’est là que vous allez fixer le velux
Pour le poser, il faut respecter les étapes suivantes :
– Séparez l’ouvrant de la fenêtre de toit du bâti, cela vous facilitera les manipulations. Sur le bâti, fixez une équerre sur chacun des côtés.
– Posez le bâti dans l’ouverture réalisée. Les équerres doivent reposer sur les deux liteaux.
– Fixez les équerres au liteau. Attention, il faut que le bâti soit au niveau et que les deux diagonales du bâti soient égales.
– Remettez l’ouvrant sur le bâti.Vérifiez son parallélisme. S’il n’est pas bon, il vous suffit d’ajuster les équerres.

La troisième étape est l’étanchéité extérieure de la fenêtre de toit. Les raccords extérieurs font le lien entre la fenêtre de toit et la toiture. Pour une bonne étanchéité et isolation du velux, il faut mettre un pare-pluie et le glisser sous les tuiles. Puis, fixez la gouttière. Il doit y avoir une légère pente au niveau de la partie supérieure du bâti. Ensuite, fixez les profilés de recouvrement de votre fenêtre. Après, mettez en place l’élément du bas. Son rôle est de faciliter l’écoulement des eaux.Si tout s’emboîte parfaitement, il ne vous reste plus qu’à aplatir le raccord extérieur qui se situe en bas du bâti.
Voilà votre velux installé, il ne vous reste qu’à remettre les tuiles en place.

La quatrième étape est la réalisation de l’habillage de l’intérieur du velux. Pour cela, posez la membrane d’étanchéité à l’air puis posez l’habillage intérieur de votre fenêtre de toit.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la pose d’une fenêtre de toit, n’hésitez pas à laisser un professionnel faire. Vous aurez la certitude d’avoir une fenêtre bien posée et parfaitement étanche.

Voici une Vidéo qui reprend l’ensemble des indications que nous vous avons données :

Rénover un mur en pierres

rénover mur en pierres Redonner du cachet à votre maison avec la rénovation de vos murs en pierres !

Vous avez la chance d’avoir une maison ancienne avec un cachet énorme grâce aux pierres dont sont constitués vos murs. Le seul souci c’est que votre maison étant ancienne, les pierres commencent à s’abîmer et ont besoin d’un bon coup de neuf ?

Tout d’abord, êtes-vous sûr que c’est le moment de faire une rénovation de pierres?

Pour savoir si c’est le bon moment pour entamer une rénovation de vos murs en pierres, demandez-vous si l’état de vos murs le nécessite vraiment c’est-à-dire est-ce qu’ils ont perdu de leur solidité ? Ont-ils des fissures ? Est-ce que les joints s’effritent ? Est-ce que les briques sont abîmées ou manquantes ? Si vous êtes dans l’une de ces situations alors il est en effet temps d’envisager une rénovation de vos pierres.

L’étape de la préparation

Avant d’entamer les travaux, il faut protéger le chantier. Protégez le sol et les meubles s’il s’agit d’un mur intérieur afin qu’ils ne souffrent pas des travaux. Ensuite, si le mur est haut, prévoyez de monter un échafaudage afin de pouvoir évoluer en toute sécurité. Une fois cette étape préalable réalisée, vous pouvez passer à la préparation du mur. Pour cela, la première chose à faire est de nettoyer votre mur. S’il est abîmé et qu’il s’effrite par exemple, utilisez une brosse de crin, de l’eau et du savon doux, c’est la méthode la moins nocive pour votre mur.
L’étape suivant est la préparation du mortier. Pour un mur de pierres à l’extérieur, ce mortier doit se composer de :
– 3 volumes de sable
– une demi-dose de chaux
– une demi-dose de ciment blanc
– de l’eau
Pour un mur intérieur, retirez le ciment et respectez les proportions suivantes : un volume de chaux pour 3 volumes de sable.
Dans les deux cas, le mortier doit être épais, souple et homogène pour ne pas couler et pouvoir être posé facilement.
Si vous craignez de ne pas obtenir le dosage parfait, sachez qu’il existe des solutions toutes prêtes qu’il vous suffira de diluer dans de l’eau.

La méthode de rénovation des murs en pierres

À l’aide d’une truelle, commencez par mouiller les joints puis comblez-les. N’hésitez pas à vous montrer généreux car la quantité de matière a une influence directe sur la qualité du recouvrement. Lissez ensuite le mortier pour obtenir une surface la plus plate possible. Un temps de 24 heures de séchage est indispensable pour que les joints durcissent. Vous pourrez ensuite les brosser avec une brosse à chiendent afin de faire apparaître les pierres. Vous devrez ensuite attendre de nouveau 24 heures avant de pouvoir nettoyer les pierres. Pour retirer ces traces de laitance de chaux, vous pouvez utiliser une éponge et du vinaigre blanc, c’est très efficace.

Il faut savoir que les murs en pierres extérieurs exigent un mortier différent qui va se montrer particulièrement résistant aux intempéries. Pour ne pas vous tromper n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel. Il saura vous conseiller. D’ailleurs, si votre mur en pierres manque de solidité, il est préférable de laisser agir un professionnel. De même, s’il présente des traces d’humidité, il a besoin d’un traitement spécifique. Ne vous laissez la rénovation de vos murs en pierres que si vous êtes sûr de vous et du résultat que vous allez obtenir. Sinon demandez à un artisan de s’en charger pour vous.